Le Droit des femmes, on en parle ?

Je m’étonne depuis quelques jours de voir monter l’indignation sur les réseaux sociaux au sujet du sexisme, du harcèlement des femmes, bref cette levée de boucliers qui déchaîne les passions suite à l’affaire Weinstein. Cette caisse de résonance médiatique fera-t-elle avancer le Droit des femmes ?

Je ne parlerai pas des hashtags en tout genre, qui fleurissent et qui, je le crains, faneront aussitôt qu’un nouveau scandale pointera son nez, scandale qui sera relayé par les médias et exploité par les auteurs en tout genre sur la toile.
Je vois déjà fleurir les formations et ateliers pour bien se comporter avec la gente féminine sous peine de se voir taxer de harcèlement.

Rappelons quelques dates :

  • 1944 : Droit de vote des femmes
  • 1965 : Les femmes mariées peuvent exercer une profession sans l’autorisation de leur mari
  • 1965 : Les femmes peuvent disposer de leur argent sans accord de leur mari
  • 1972 : Reconnaissance du principe « à travail égal, salaire égal »
  • 2012 : Abolition de l’interdiction du port du pantalon aux femmes

Le droit des femmes est un combat pour exister en tant qu’être humain comme un autre, pour vivre, travailler, être indépendantes et s’habiller au même titre que les hommes.

Au lieu de lutter pour défendre le droit des femmes, certains hommes s’étonnent encore de la virulence de certaines femmes à s’affirmer comme féministes.

Ainsi, depuis quelques jours, la majorité des hommes qui eux « ne sont pas comme ça, respectent les femmes, soutiennent leur combat », se sent obligée de se manifester, de s’indigner bref de prendre position.
Pourrons-nous également compter sur leur soutien indéfectible dans l’action de terrain, à l’école, à la maison, au travail, dans la rue pour défendre le droit des femmes ?

Auraient-ils peur de prendre la défense de leurs congénères dans un élan grégaire ? car enfin, quelle différence faisons-nous entre « toutes les mêmes » et « tous pour un » ?

Il aura fallu qu’un puissant producteur de cinéma américain tombe pour des raisons toutes aussi scandaleuses que sulfureuses, et qu’Hollywood perde quelques paillettes, pour qu’enfin on regarde autour de soi, on s’interroge, on s’offusque, on écoute ceux et celles qui ont porté plainte depuis longtemps dans l’indifférence générale pour voir majoritairement leurs plaintes classées sans suite jusqu’à présent.
Je m’interroge alors sur ce qu’il va advenir du « tout le monde savait… ».

Ce silence devenu assourdissant aujourd’hui nous renvoie à nos propres échos.
Et maintenant qu’on sait, qu’allons-nous faire ?
Les raisons pour lesquelles nous savions et n’avions rien fait auront-elle plus de valeurs, seront-elles plus légitimes aujourd’hui que Twitter se déchaine ?

Un profond changement de société et de comportement aura-t-il des conséquences économiques et éducatives moins périlleuses ?

Les stratégies de déni afin de préserver certains intérêts deviendront-elles inutiles ?
Rabaisser une femme, abuser de son pouvoir pour obtenir ce qu’elle ne souhaite pas concéder afin d’en exploiter ses talents au nom de l’art… car Mr Tarantino, votre talent aurait-il était amoindri si vous aviez refusé, alors que vous saviez ? Certainement pas, mais votre compte en banque certainement.
Comment ne pas s’interroger sur le manque d’estime de soi de ces actrices, réduites à des proies et se considérant comme telles ? Quelle image d’elle-même notre société leur renvoie-t-elle pour qu’elles oublient que leur intelligence et leur talent sont des composantes essentielles du succès de l’empire Weinstein ?

Si nous sommes tous d’accord sur l’indignation que suscitent des viols et des abus, qu’en est-il du sexisme ordinaire? Les courageux silencieux prendront-ils les armes nécessaires pour défendre ces abus au côté des femmes au quotidien, dans leur foyer, à l’école, au travail, dans la rue ?

Que faudrait-il twitter pour qu’enfin toutes les lois s’appliquent et qu’on s’indigne de leur non-respect ?

Rappel de quelques lois françaises sur l’évolution du droit des femmes :

Quand serons-nous à l’oeuvre pour que le droit des femmes soit appliqué et que la femme soit un Homme comme un autre ?

Egalité Femmes Hommes chronologie